Krishnamurti : Mettre fin au conflit

Posted on Posted in Traditions

Né en Inde en 1895, Jiddu Krishnamurti fut très jeune pris en charge par la Société théosophique, qui voyait en lui le futur « Instructeur du monde » dont elle avait proclamé la venue. Mais, progressivement, Krishnamurti fit preuve d’une indépendance d’esprit qui le conduisit en 1929 à se détacher de tout ordre religieux. Il apparut depuis comme un penseur de grande envergure, intransigeant et inclassable. Jusqu’à sa mort, en 1986, il rejeta obstinément le statut de gourou que certains voulaient lui faire endosser.

Ses entretiens et dialogues, son journal et ses lettres ont été rassemblés en plus de soixante volumes. Isabelle Clerc, auteur et journaliste auteure de Krishnamurti, figure de la liberté (Points Seuil, 2011). introduit la publication de ses causeries faites à Madras en 1947 en présentant son enseignement non dogmatique comme une voie directe qui nous renvoie à notre propre intériorité.

L’ approche de K est fondamentalement non dualiste: selon lui pour mettre fin à toutes les guerres et apporter la paix dans le monde, chacun doit faire sa propre révolution en se libérant de nos conditionnements , de la pensée et de la peur .En effet «  Nous sommes le monde : le monde et nous ne faisons qu’un ». e, de la jalousie et de la haine. Nous ne pouvons pas être en paix si nous n’abandonnons pas nos positions, nos certitudes.A partir de la situation de son pays il extrapole sur la difficulté à mettre fin aux conflits à une période ou son éveil commençé en 1922 atteint son apogée ( avec beaucoup de souffrance physique) .
Le chemin vers la libération intérieure passe par la prise de conscience de ce que l’on est , la méditation , la vision pénétrante et l’ Amour .Accessible et non politisé, l’enseignement de Krishnamurti si il apparaît aujourd’hui comme une nouvelle manière de comprendre notre monde reste difficile à incarner faut de se relier à la source de toute chose qui a fait de K un éveillé … Il a montré le chemin , pouvons nous l’ emprunter et mettre-fin-au-conflit en nous-mêmes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *