JEAN PHAURE LE CYCLE DE L’HUMANITE ADAMIQUE Dervy 2013 Une fresque Dantesque sur le temps

Posted on Posted in Traditions

 

Jean Phaure nous a quitté en 2002 mais son œuvre reste et vient d ‘être rééditée et fait toujours sens en nos temps troublés où le net nous vend des fins du monde aléatoires .

Il nous livre ici une somme de la Gnose contemporaine dans une optique non dualiste : pour lui point de Démiurge créateur distinct de Dieu mais un monde yin yang ambivalent …

Son approche se veut scientifique et poétique : la cyclogie se réfère à la tradition égyptienne ,

hindoue , grecque et biblique et veut nous éclairer sur notre époque .

L’ ouvrage nous semble très pertinent quand il évoque les différentes ères et leurs temporalités illustrées d’ exemples et de citations d’auteurs classiques ( Platon , Spengler ..)et plus esotériques ( René Guenon , Fulcanelli) .On trouvera un listing des auteurs illustrant la revivifiaction de la «  Tradition » au 20émes page 486 et aussi une surprenante critique du mouvement «  Planéte » ( ouvrages et revues dirigées par Pauwels et Bergier dans les 70s) en ce que les auteurs confondraient souvent le psychique et le spirituel …

Ce travail quasi encyclopédique se situe dans la lignée du travail de Paul Le Cour et de la revue Atlantis pour qui l’ Atlantide n’ est pas qu’un mythe …

Mais il s’ agit surtout avant tout de nous rappeler l’existence d’une Tradition Primordiale qui a perduré malgré les aléas du temps à travers monuments et symboles …

Le paradoxe ultime de ce travail est que J Phaure croit toujours à un crédo exotérique pertinent véhiculé par l’ Eglise Catholique même si il regrette une certaine décadence de celle ci annoncée par la 3éme prophétie de Fatima

Son crédo central est celui des apparitions mariales (dont il fait la liste commentée) avec une attente dans une fusion entre esotérisme et exotérisme ( p 555) , il finit par évoquer l’ Alchimie véritable ayant pour objet la réintégration au « séjour d’ immortalité » ( p 572) ..

La fin du cycle de l’ age de Fer approcherait bientôt :il cite 2030 (p 511).

Dommage que ce travail sérieux laisse en suspens un certain nombre de questions à nos yeux essentielles  : quel sens à donc la création duelle ? Dieu ne crée t-il le monde double que pour le ramener à l’ unité ? Pourquoi tant de guerres et de souffrances ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *