Hitchcock : l’homme cinéma

Posted on Posted in Bd Franco Belge

Deuxième opus de la collection Glènat 9 et demi consacrée aux grands destins du cinéma ( aprés celui consacré à Sergio Leone ) l’ homme de Londres est le premier volume d’un dyptique consacré au maître du suspens sur 150 pages en noir et blanc ( le suivant à venir traitera de sa pèriode Américaine plus connue )

Au scénario Noel Simsolo ( directeur de collection avec Frank Marguin) construit un récit en flash back qui évoque deux des deux grands succés de Hitch ( Psychose et la Main au Collet ) en mettant en avant ses obsessions : le voyeurisme , les blagues douteuses et les allusions sexuelles .

On assiste ainsi au tournage de ses premiers films mis en image par Domnique Hé qui campe un personnage truculent et attachant entouré de très beaux personnages féminins : le style réaliste est convaincant avec un jeu de clair obscur faisant écho à l’ obsession du réalisateur pour la question de la relativité du bien et du mal .

On voit avec intérêt la mise en place d’un système inspiré du théâtre mais avec son propre langage symbolique qui utilise à bon escient les codes du muet pour mettre en scène des histoires de boucs émissaires et de Mac Guffin ( enjeu prétexte de l’intrigue ).

Le maître de la peur semblait avoir surtout peur de la paternité et sa fascination platonique pour les actrices blondes ne l’ a pas empéché d’être l’homme d’une seule femme Alma scripte rencontrée sur un tournage et épousée avec l’ accord de sa mère ( autre femme de sa vie )

Reste une fascination pour les tueurs et la noirceur de l’âme humaine à laquelle son éducation catholique ne semble pas avoir donnée d’explication satisfaisante : revient aussi le projet non abouti qu’il poursuivra toute sa vie l’adaptation de Mary Rose pièce de JM Barrie sur les fantômes et leurs liens avec les vivants …

Au final une redécouverte agréable d’un grand novateur du 7éme Art dans une « mise en scène  » documentée et habile qui rappelle aussi l’ humour du réalisateur (trés fin dans es échanges avec Grace Kelly et Clarke Gable)

Vivement la chute avec la période américaine l’an prochain : le maître de l’angoisse va encore frapper …

infos et commande https://www.glenat.com/9-12/alfred-hitchcock-tome-01-9782344017821

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *