Hostiles : amis sauvages

Posted on Posted in sorties salles

Un long voyage initiatique : un soldat est confronté à ses démons dans une  Amérique en transition ..

Scottt Cooper réalise un chef d’oeuvre du western qui en dit beaucoup sur l’Amérique contemporaine et synthétise son propos sur la part violente de l’ homme dit civilisé …

En 1892, le capitaine de cavalerie Joseph Blocker, ancien héros de guerre devenu gardien de prison, est contraint d’escorter Yellow Hawk, chef de guerre Cheyenne mourant, sur ses anciennes terres tribales. Peu après avoir pris la route, ils rencontrent Rosalee Quaid. Seule rescapée du massacre de sa famille par les Comanches, la jeune femme traumatisée se joint à eux dans leur périple.
Façonnés par la souffrance, la violence et la mort, ils ont en eux d’infinies réserves de colère et de méfiance envers autrui. Sur le périlleux chemin qui va les conduire du Nouveau-Mexique jusqu’au Montana, les anciens ennemis vont devoir faire preuve de solidarité pour survivre à l’environnement et aux tribus comanches qu’ils rencontrent.

Un somme du genre Western (on pense à Ford , Eastwood , Cimino ..) qui innove sur la forme : des cadrages somptueux  sur une musique inspirée de Max Richter ..

Les acteurs sont investis : l’ émotion retenue souffle sous la glaciation des  sentiments : Christiain Bale prouve son investissement en ayant même appris une langue native

Une superbe fable sur l’ Amérique et la part d’ombre de l’être humain et la possiblité du pardon …

voir l’ analyse de Philippe Rouyer dans le cercle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *