L’ apparition : accepter l’invisible ….

Posted on Posted in sorties salles

Xavier Giannoli ( fan de Scorcese )creuse son sillon sur son thème de prédilection sur la recherche de la vérité par un personnage têtu et fragile à la fois … et réalise un film sublime …. toujours tiraillé entre le mensonge et l’ aspiration à l’élévation …

Jacques, grand reporter pour un quotidien français reçoit un jour un mystérieux coup de téléphone du Vatican. Dans une petite ville du sud-est de la France une jeune fille de 18 ans a affirmé avoir eu une apparition de la Vierge Marie. La rumeur s’est vite répandue et le phénomène a pris une telle ampleur que des milliers de pèlerins viennent désormais se recueillir sur le lieu des apparitions présumées. Jacques qui n’a rien à voir avec ce monde-là accepte de faire partie d’une commission d’enquête chargée de faire la lumière sur ces événements….

Le scénario est très habile : le réalisateur ne juge personne et montre la complexité de l’ âme humaine face au sacré , il y a une disparition ( l’ ami photographe du journaliste ) et une apparition ( de la vierge avec un mystérieux cri …) les deux histoires vont se rejoindre , curieuse synchronicité qui trouble comme l’ histoire de l’ amituè de la voyante et de Mariam , clef de l’ histoire découverte par l’ enquêteur .Celui ci  va faire un véritable parcours initiatique qui lui apportera la paix … L’ Église est épinglée mais pas brocardée car les deux prêtres sont à leur façon sincères même si un s’ avère un escroc …

Le choix d’acteur est très pertinent : Lindon incarne de façon très habité ce journaliste confrontée à une visionnaire diaphane incarnée par la superbe Galatea Bellugi : leur relation emprunte de suspicion et de compassion bouleverse….  La jeune actrice rayonne une forme de grâce et de fragilité qui nous touche.

Enfin la bande son reprend le thème  » stellae  » de Georges Delerue pour une sèrie TV  sur l’ Univers emporte le film vers une dimension cosmique et nous amène à une révélation étonnante loin de tout cliché , un boucle est boulée … Ce film restera ….

voir une belle critique de l’ ESRA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *