Les Fables de jeunesse de Jodorowsky

Posted on Posted in Arts sacrés

Aprés le ciné Jodo se penche sur son passé en BD ; près de 300 pages de bande dessinée pop et existentielles écrites ET DESSINEES par lui même pour un journal mexicain entre 1967 et 1973 : une planche par semaine sans technique avec parfois des collages  : presque du pop art ….

A l’ époque il réalisait ses premiers longs métrages psychédéliques devenus cultes par la suite ( El Topo et la Montagne sacrée )  Le titre renvoie au mouvement Panique dont il fut l’un des fondateurs avec Arrabal ( co signataire de son premier film méconnu Fando et Lis ) : le résultat est surprenant : le cadre etles couleurs explosent : on passe du pessimisme des 10 premières histoires à des fables plus introspectives et positives .

Jodo invente une philo pas intello : loin d’être un touche à tout il se veut un « plonge à tout » et nous donne l’essence de plusieurs traditions spirituelles ( zen , soufisme , kaballe ..)

Il se représente en disciple puis en maitre en quéte d’éveil …Ce travail sera poursuivit par la publication de recueil de contes initatiques sans images ( lire par exemple la sagesse des contes) et sera precurseur de celui qu’il poursuit avec  sa compagne Pascale Montandon ( voir le recueil pascalanjandro chez le même éditeur ) …

Grand lecteur de Tarot Jodo est toujours un disciple secret en quête d’éveil et un formidable médiateur pour les jeunes ( présents en masse à la soirée de lancement au Monte en l’air dans le 20éme)

À l’occasion de la parution du livre Fables Paniques aux éditions Actes Sud – l’An 2, la galerie-librairie Les Originaux a le plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition des planches originales de l’artiste.

 

https://www.actes-sud.fr/catalogue/lan-2/fables-paniques

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *