Cannes 2017 : soyons Positifs

Posted on Posted in Festival de Cannes, Uncategorized

Accrédité Cannes cinéphile j’ ai pu accéder à l’ensemble des séléction

Mes coups de coeur

The Square film dramatique, coproduit par la Suède, l’Allemagne, le Danemark et la France, réalisé par Ruben Östlund, : il  remporte la Palme d’or remise par Juliette Binoche et le président du jury Pedro Almodóvar.

Une belle reflexion sur la notion d’humanité en lien avec l’ art moderne écho déformé du film de Lynch

voir critique détaillée dans la partie en salles

Twin Peaks saison 3 épisodes 1 et 2

Une suite lancée vingt-six ans après la fin de la deuxième saison, une première dans l’histoire des séries ; conçue comme un seul film de 18 heures

25 ans après la saison 2, l’agent du FBI Dale Cooper est toujours prisonnier de la Loge noire alors que son doppelgänger, surnommé « Mr C. », sillonne les routes des États-Unis. Un autre double de Cooper, Douglas « Dougie » Jones, vit à Las Vegas, marié à Janey-E avec qui il a eu un petit garçon. Ce dernier retourne dans la Loge noire pour disparaître alors que le vrai Cooper, après avoir revu une Laura Palmer âgée qui lui annonce qu’elle n’est pas vraiment morte et qui lui murmure quelque chose à l’oreille, est expulsé du même lieu par le double maléfique de « l’Homme venu d’ailleurs », qui a la forme d’un arbre squelettique et électrique orné d’un cerveau humain. Ce dernier annonce à Dale Cooper, avant son expulsion, que s’il veut retourner sur Terre, son doppelgänger doit revenir dans la Loge noire. Semant la mort autour de lui…

Brigsby Bear de Dave Mac Quary

Après 25 ans de vie avec des parents qui l’ont en fait enlevé étant petit et amené dans une maison isolée dans le désert, James Pope est retrouvé par la police et va vivre une nouvelle vie à Cedar Hills avec ses parents biologiques. Il découvre avec stupeur qu’il est le seul à connaitre l’émission pour enfants Brigsby Bear Adventures qui a en fait été créé de toute pièce par ses ravisseurs, et qui s’est donc arrêtée sans jamais se terminer. Pour affronter sa nouvelle vie, le jeune homme décide de mettre en pratique les leçons de l’ours Brigsby et de lui donner une fin en film.

Une trés belle composition de Marc Hammil dans le rôle d’un père trop protecteur pour un flm poêtique sur la fin des illusions et sur la nécessité de revenir au monde réeel sans renier ses rêves d’enfant

Une oeuvre complexe qui filtre avec le surréalisme et l’ art contemporain pour questionner la nature de notre réalité : Lynch creuse son obsession pour le mal et nous entraine trés loin mais peut être pas assez ppur nous faire vraiment sortir de la loge noire …

A l’ occasion de la seconde Semaine du Cinéma Positif à Cannes du 17 au 24 rencontre avec Jacques Attali et Costa Gavras
Au cours de cette semaine seront proposées des projections gratuites ouvertes au public, des conférences et masterclass pour mettre en avant le rôle du « cinéma positif », un cinéma qui dénonce, alerte et donne envie d’agir pour faire changer le monde, en proposant des solutions ou en suggérant que des changements positifs sont possibles, à destination des générations futures. Cette année, des acteurs du monde du cinéma, des étudiants et le grand public se réuniront pour une réflexion sur le thème de la démocratie .
Rencontre avec 3 jeunes spectatrices à l’iissue des conférences ( extraits )

plus d’infos sur
http://positiveplanetfoundation.org/actualites/semaine-du-cinema-positif-a-cannes-decouvrez-la-programmation-de-la-seconde-edition/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *