Le retour du petit format

Posted on Posted in Manga

A la Fête de la BD , sur le stand de la Fédération Wallonie-Bruxelles (BOZAR, F17), le « libraire robot » de la maison d’édition « La Crypte tonique »surprend le passant bédéphile pressé .

Un distributeur automatique rempli de petits formats disponibles pour l’événement: une réédition de Dick Bos du néerlandais Alfred Mazure (1941) et « Salary Man », création récente de l’auteur Dimitri Piot sont disponibles pour quelques pièces. ..D’un format de 11CM X 8CM, 200 pages au rythme d’une case/page pour le prix de 5 euros, le projet Pocket est fort séduisant pour le lecteur itinérant et victime du syndrome des étagères surchargèes …

 Démo en photo avec Philippe Capart  qui nous montre comment procéder sous le regard inquiet de l’ auteur Dimitri Piot….

Ce dernier réalise un véritable petit bijou du Manga avec Salary Man histoire sans beaucoup de paroles , instantanées de la vie d’un mercenaire moderne … Trés belle mise en page qui fait écho au travail de l’artiste en lien avec le musée du Cinquantenaire : le mouvement artistique du Ukiyo-E, trouve ses prémisses dans les années 1670 et se poursuit jusqu’à la fin de l’ère Meiji en 1912. La démarche de Dimitri Piot est de réinterpréter ce style comme s’il s’était étendu au-delà de 1912. Créant des images où le décalage anachronique apparaît entre la représentation imagée propre au Ukiyo-e et le sujet abordé…..

A lire et méditer dans les transports en commun

voir le site de l’artiste :https://www.dimitripiot.com/ukiyo-e

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *