Lumière d’été par Philippe Roger Yellow now

Posted on Posted in Lecures cinéphiles

Maitre de conférences en cinéma à Lyon 2 et rédacteur à Jeune Cinéma, Philippe Roger est un exégète averti de l’œuvre de Jean Grémillon (cinéaste méconnu mais majeur de notre histoire).
A l’origine d’un colloque de Cerisy sur ce cinéaste en 2013, l’auteur a déjà enregistré le commentaire audio du film Lumière d’été lors de sa sortie en DVD : c’est pour lui l’œuvre-clef du cinéaste-poète encadrée par deux chefs-d’œuvre, le tragique Remorques (auquel il a déjà consacré un livre : le Mystère de l’Œuvre) et l’humaniste le Ciel est à vous. L’ouvrage est divisé en 9 chapitres comme autant de mouvements d’une symphonie : le cinéma de Grémillon se caractérise en effet par le soin apporté à la bande sonore qu’il compose parfois et sa dramaturgie faite de poésie symboliste.
Ce petit ouvrage nous éclaire avec de nombreuses photos agencées par thèmes (espaces, temps, feu, secrets…) sur la symbolique du film qui renvoie à l’univers de l’alchimie et des 4 Éléments.
Nous n’en dirons pas plus : le film peut être revu plusieurs fois avant et après la lecture de l’ouvrage.
Ce travail redonne à la critique de film toute son importance : dans son introduction l’auteur rappelle qu’elle est la fille de deux arts antiques, la mémoire et la musique.
Le critique se fait alors passeur, révèle à l’artiste et au public le sens latent implicite de l’œuvre, « prolonge dans l’intelligence et la sensibilité le choc de l’œuvre d’art ».
L’approche musicale se veut en dehors de toute lecture idéologique : il s’agit de saisir la dynamique du film, ses symboles et sa composition sous forme de symphonie.
Cette approche rend enfin toute son importance à ce cinéaste qui a su rendre compte des tourments de l’âme humaine dans une dimension humaine et cosmique à la fois : tel des alchimistes les personnages de ses films sont à la recherche de la conjonction des opposés (voir les rapports de couple) et répondent à l’appel d’un ordre transcendant qui les transforme.
Un livre utile donc pour voir Grémillon et au-delà le cinéma d’auteur avec un nouveau regard…

Rencontre avec l’auteur au Festival Lumière 2015

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *